The Insurrection is Near : Un forum Marvel qui a fait peau neuve ! Venez incarnez vos personnages préférés !
 

 :: Hors jeu :: Archives / Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Markus Lenther | L'anormalité est une menace






Invité
Invité
Lun 20 Avr - 16:49
LENTHER Markus





Nom complet : Markus Lenther
Surnoms : Mark ; agent Lenther
Âge : 35 ans
Lieu de naissance : Londres (Angleterre)
Date de naissance : 06 Septembre
Nationalité : Anglaise
Espèce : Humaine
Origine de son pouvoir : N'en possède pas
Type de pouvoir : N'en possède pas
Affiliation : Gouvernement
Métier : Agent du Département de la Défense (DoD en Anglais)
Feat : Ian Bohen


Biographie


Markus Lenther est né et a grandi au sein de la capitale britannique, dans un quartier populaire. Enfant, il nourrissait le rêve d'intégrer le prestigieux Scotland Yard afin de débusquer les criminels auprès de la fine fleur des limiers de la Couronne. Garçon studieux, toujours prêt à défendre ses camarades, et un peu bagarreur lorsque l'on s'en prenait à ses amis, il ne cessa jamais de croire à la réalisation de son rêve, quand bien même ses parents (un bibliothécaire et une assistante-mécanicienne) auraient préféré le voir viser une carrière plus accessible. Au fil d'une scolarité menée sans incident, il fut reçu au concours de police, et débuta donc sa carrière dans les forces de l'ordre, à l'âge de 18 ans.

Les rangs du Yard ne se trouvaient ouverts qu'à ceux des agents de la police qui se distinguaient par un esprit analytique particulièrement brillant, et qui réussissaient à résoudre des enquêtes notoirement complexes. Déterminé à prouver sa valeur, Markus accepta sans réfléchir de participer à une enquête en collaboration avec le W.H.O. (Weird Happenings Organization ; l'équivalent britannique du S.H.I.E.L.D.), enquête supervisée par Alysande et Alistair Stuart. En tant que simple agent, Markus va alors faire sa première rencontre avec le surnaturel, en accompagnant les membres du W.H.O. sur la découverte d'un train provenant d'un univers alternatif (univers dans lequel les nazis ont remporté la seconde guerre mondiale, ce qui a amené la technologie à évoluer pour se rapprocher du surnaturel – le train étant par-exemple propulsé grâce à un dragon - et dans lequel le docteur Moira McTaggert est une agent du régime dictatorial). Grâce à l'aide de mutants venus en renfort, le W.H.O. neutralisera ces envahisseurs d'un autre monde (lesdits mutants fondant par la suite Excalibur, une équipe composée de mutant principalement britanniques). Fort de cette expérience, l'agent Lenther enterre derechef son projet initial d'intégrer Scotland Yard, et postule immédiatement pour le W.H.O. Enquêter sur le surnaturel, les créatures mythologiques, et les surhumains, afin de garantir la sécurité des Britanniques, lui semble être la meilleure des missions à accomplir.

Après avoir œuvré à la fondation d'Excalibur, le W.H.O. traverse une période d'inactivité. Alors que les mutants d'Excalibur combattent les dangers sur tous les fronts, les agents, eux, se retrouvent cantonnés à des missions classiques, dignes d'agents fédéraux standards. Ébranlé dans sa certitude d'avoir fait le bon choix de carrière, Markus approchait de ses 24 ans lorsqu'il rencontra pour la première fois Stacy Dolan, une inspectrice de la police de New-York travaillant sur un homicide. La jeune femme séjournait à Londres pour y interroger un profiler du Yard et ex-détective privé, Harold Wisdom. Les deux adultes se croisèrent à Whitehall Place, où Stacy demanda une indication à Markus. Ce dernier, plutôt que de répondre, préféra tenter un numéro de séduction avec l'américaine, dont il était instantanément tombé amoureux. Hélas, elle lui avoua être déjà prise. Déconfit, Lenther fournira à la jeune femme l'indication qu'elle voulait, et celle-ci le quittera, non sans lui glisser à la dérobée qu'elle avait un faible pour l'accent britannique.

Pour les besoins de son enquête, Stacy Dolan est assigné à Londres, où elle explore des pistes en coordination avec la police locale. Pendant cinq ans, Markus et elle se croiseront, parfois par hasard, mais surtout par la volonté de l'enquêteur du W.H.O. qui mettait toute son ardeur à conquérir le cœur de la new-yorkaise. D'abord amants secrets, les deux âmes-sœurs en vinrent à emménager ensembles pour de bon. Toutefois, rappelée en Amérique, Stacy est contrainte d'abandonner Londres. Pour pouvoir rester auprès de la femme qu'il aime, Markus demande alors sa mutation aux U.S.A. où le MI: 13 (nouvelle appellation du W.H.O.) ne dispose d'aucune prérogative. Les supérieurs de Lenther font cependant circuler son dossier en appuyant sa candidature auprès des structures gouvernementales, dans le but de lui trouver un poste équivalent sur le sol américain.

À 29 ans, Markus et Stacy se marièrent. Le couple, résidant dans l'Upper West Side de New-York, coulaient des jours heureux. Stacy, toujours enquêtrice aux homicides, agissait au sein de la police, tandis que son conjoint, recruté par un certain Henry Peter Gyrich (du gouvernement), supervisait plusieurs opérations dépendant de l'armée et du département de la défense. Chef d'équipe, Markus n'appartenait ni au F.B.I., ni à la C.I.A. ou au S.H.I.E.L.D. Lorsqu'il avait été recruté, Gyrich s'était contenté de lui présenter son poste comme celui d'un cadre agissant au sein d'une antenne indépendante du gouvernement, et au sein de laquelle son expérience professionnelle serait très valorisée. Mal à l'aise au début d'être ainsi maintenu dans le flou par ses supérieurs, Markus eut rapidement autre chose en tête, lorsque, l'année suivant celle de son mariage, Stacy mit deux petites filles au monde. Les jumelles Vicky et Kelly Lenther, d'adorables enfants, devinrent le centre de l'univers de leur père. Soucieux d'offrir à ses filles un monde sûr, il ne compta bientôt plus ses heures effectuées pour le département de la défense. Conception de centres adaptés aux criminels inhabituels, protocoles de traque pour des mutants dangereux, analyses de relevés anonymes... Markus ne fut jamais informé que le gouvernement l'utilisait pour développer des moyens de neutraliser les surhumains, bons comme mauvais. La seule faille de sécurité qui arriva un jour ne permis qu'au père de famille de lire le nom de "Reed, Kensi" dans l'un des dossiers sur lesquels il travaillait. Le nom ne lui évoqua rien, et il supposa qu'il s'agissait d'une criminelle mutante identifiée par les autorités.

Personnellement assez favorable à l'intervention des super-héros, surtout après les événements de New-York, lorsque la ville fut assiégée par des extra-terrestres, Markus Lenther changea du tout au tout le soir où, en retournant chez lui, il trouva un cordon de policiers installé. Sa femme, lui apprit-on, avait été assassinée. Revanche d'un criminel sur lequel elle enquêtait ? Acte désespéré d'un cambrioleur ? Œuvre d'un serial killer ? Le trentenaire n'en sut rien. Mais il devint plus renfermé, plus amer. Vicky et Kelly, dépossédées de leur mère, allaient avoir besoin de leur papa ; celui-ci, hélas, ne parvenait pas à oublier que la personne responsable de son deuil courait encore très certainement dans la nature. Son ressentiment à l'égard des imperfections du système fédéral se transposa aux surhumains, si puissants d'après les médias, mais incapables de changer quoi que ce soit à la mort de son épouse. Plus acharné que jamais à bien faire son travail, à sécuriser le monde dans lequel ses filles grandiraient, le fonctionnaire plein de zèle reçut bientôt la visite de généraux de l'armée, tels Thaddeus Ross ou Glenn Talbot ; des hommes qui semblaient parfaitement cerner son envie de sécuriser le monde, en encadrant notamment les actions des surhumains...

Personnalité

Très tôt mis en contact avec le monde du surnaturel, Markus n'est pas un sceptique qui refusera de croire à l'existence de la Magie, des mutants ou des extra-terrestres. Son esprit très ouvert lui a permis de ne pas paniquer lors de sa première mission de terrain avec le W.H.O., ce qui constitua un facteur déterminant dans son recrutement. Agent dynamique, autrefois très porté sur l'action, et impulsif, il a appris avec le temps à s'auto-discipliner. Lenther s'est acclimaté à son poste de chef d'équipe sans trop de difficulté, notamment parce qu'il maintient une forte proximité avec ses subordonnés. Ayant été au bas de l'échelle, il sait comment créer le lien avec ses hommes, et prend rarement des décisions désapprouvées par ses collègues (sauf lorsqu'il retombe dans ses anciens travers, et recommence à prendre des décisions sous l'impulsion du moment).

En tant que père de famille veuf, Markus est extrêmement protecteur vis-à-vis de ses filles jumelles. Marqué par la mort violente de son épouse, il traîne comme un poids le souvenir de Stacy, une ombre qui l'empêche de passer à autre-chose. Obnubilé par le besoin de faire justice à sa femme, Markus perd le sommeil à enquêter sur les circonstances du décès de son épouse, quand il ne reporte pas carrément son besoin de voir les choses avancer sur son travail au gouvernement. À ce titre, il serait déjà devenu un "drogué de travail" sans les jumelles pour le motiver à rentrer chez lui le soir. Néanmoins, Markus est toujours le premier à arriver au bâtiment où il travaille, et quitte généralement le dernier les locaux. La culpabilité étouffante de n'avoir rien pu faire pour sauver sa femme l'empêche de quitter son poste sans avoir acquis au préalable la certitude qu'il a contribué à sauver des vies dans la journée, ou à mettre en cellule un individu dangereux.

Loin d'être un asocial renfermé broyant du noir, l'agent Lenther garde énormément de contact avec les gens. Entre la baby-sitter qui garde les jumelles en journée, ses collègues du département, les habitués du stand de tir qu'il fréquente trois soirs par semaine, et d'anciens collègues du MI: 13 avec qui il continue d'échanger des mails, Markus entretient une vie sociale plus que décente. Au demeurant, il dispose du flegme britannique, et d'une bonne dose de modestie rendant la conversation aisée en sa présence. Ne lui parlez juste pas de football, sujet sur lequel il est intarissable !

Capacités

Combat au corps-à-corps ----> Non-acquis (150 points)
Maniement des armes à feu ----> Acquis
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 823
Lun 20 Avr - 17:03
Bienvenu ! Si tu as des questions n'hésite pas Smile

J'i hate d'avoir un rp avec ton personnage :3

____________________________
Hopeless
Parce que j'ai peur du silence, j'ai peur de l'indifférence. Je prends la parole pourtant à mon tour. J'aurais du faire le détour. Alors je me renferme, je suis seule avec moi. Pour parler à soi-même, on ne dérange que soi.

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 20 Avr - 17:16
Merci Kensi Very Happy

J'en profite pour préciser que j'ai légèrement modifié le PV, dans le sens où, normalement, le combat au corps-à-corps est acquis, et le maniement des armes à feu est à débloquer. Il me paraissait plus logique qu'un agent fédéral apprenne à utiliser un pistolet avant d'être formé au corps-à-corps (Jemma Simmons par-exemple, sait utiliser un pistolet, mais j'ai des doutes sur ses compétences de combattante ^^).

Si jamais ça te dérange Kensi que j'ai mentionné ton personnage dans ma fiche, n'hésites pas à me le faire savoir ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 823
Lun 20 Avr - 17:24
De rien Very Happy

Personnellement ça ne me dérange pas et pareil pour que le nom de mon perso soit dans ta présentation. Vraiment aucun soucis ! Pour ma part tout est bon, mais étant donné que je ne sais pas si j'ai le droit de te validé ... Il faudra attendre que Jemma te dise oui. Désolé :/

____________________________
Hopeless
Parce que j'ai peur du silence, j'ai peur de l'indifférence. Je prends la parole pourtant à mon tour. J'aurais du faire le détour. Alors je me renferme, je suis seule avec moi. Pour parler à soi-même, on ne dérange que soi.

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 20 Avr - 17:26
Aucun problème, je peux attendre ^^ D'autant que, vu que c'est un scénario, je suspecte qu'il y ait des choses à savoir (notamment ce qui concerne la mort de Stacy).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 823
Lun 20 Avr - 17:28
D'accord Smile Si jamais tu veut discuter un peu je suis sur la cb :3

____________________________
Hopeless
Parce que j'ai peur du silence, j'ai peur de l'indifférence. Je prends la parole pourtant à mon tour. J'aurais du faire le détour. Alors je me renferme, je suis seule avec moi. Pour parler à soi-même, on ne dérange que soi.

© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 468
Lun 20 Avr - 18:13
Tout est parfait ! Je te valide ! Tu peux donc commencer à jouer comme une des deux autres admins t'a accepter. Bienvenue Parmis nous, j'espére que tu t'amuseras bien.
Au faite pour les habilités, tu as raison valais mieux faire l'inverse, quelques fois on ce demande quel logique j'ai xD
Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 20 Avr - 18:28
bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Markus Lenther | L'anormalité est une menace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» Bon anniversaire Markus !
» la menace solaire
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Insurrection is Near :: Hors jeu :: Archives / Corbeille-
Sauter vers: